Le bois gras ou résineux

Le 26 septembre 2008, par Taky



Depuis que je me sert de pyrobarres, je cherche toujours des amadous naturels pour allumer mes feux.

J’aime pas trop la mode des boules de coton imprégnés a base de dérivés de pétrole, car dans le fond c’est comme se servir d’un briquet et d’allume barbecue, et surtout pas trop pratique pour s’en servir au delà d’un week-end. En faisant attention une pyrobarre [1] peut durer des années d’usage quotidien.

Je porte souvent dans la poche, une petite boite ou j’accumule les amadous naturels que je trouve sur mon chemin, mais on en trouve pas toujours, et pour me sauver la mise je ne sers plus que de bois résineux.

Ca peut s’acheter, on peut forcer un arbre a en produire, ou simplement profiter des coupes de forets de pin pour se servir :)

JPEG - 85.7 ko

C’est aussi simple que chercher des vielles souches a moitié pourries, mais qui gardent du bois qui semble solide. Je me promène avec une hachette, et je tape légèrement les souches, quand la hache rebondit ou c’est dur on a une bonne chance d’avoir trouve du bois gras.

La tache ambrée et de couleur brillante sur le cote gauche est du bois gras. Cette souche n’est pas grande et plutôt pourrie mais ce qui reste est que du bon, alors c’est facile de la déterrer, et elle est maintenant chez moi prête à refendre pour allumer mes feux de cheminée.

JPEG - 82.5 ko


JPEG - 50.5 ko

Une autre souche qui promet, la hache rebondit pas mal, et une fois nettoyée on peut voir une belle pièce de bois gras. Cette souche n’est pas encore pourrie et je n’ai pas de pelle, alors je vais en couper un peu avec la hache.

JPEG - 70 ko
JPEG - 56.9 ko

En moins d’une heure j’ai 10kg de bois gras.

JPEG - 48.4 ko

Puis on n’a plus besoin que de gratter doucement a l’aide d’une lame bien aiguisée tenue a 90º, des minuscules raclures sur les quelles on dépose quelque étincelles bien chaudes prises sur la pointe de la pyrobarre. Je garde une moitié de pyrobarre reliée a un morceau de bois gras avec une corde, qui s’attache a une boucle cousue dans la poche de mon pantalon. De cette façon je peux toujours allumer un feu quelque soient les conditions.

Notes :

[1] cf Pyrobarres

par Taky

 

Galerie d'images

Le site est affiché en français avec ses sections françaises seulement, sachez qu’il existe cependant beaucoup à découvrir dans la version Anglaise.

À propos de cet article

Taky
Dernière mise à jour le :
26 septembre 2008
Statistiques de l'article :
popularité: 8 /100
2139 visiteurs cumulés
Toutes les versions de cet article :
English
Écrire une nouvelle traduction de cet article

Mots-clés :
, ,

Dans la même rubrique

Une revue des Pyrobarres et comment les utiliser
Le bois gras ou résineux
Connaissances Indigènes Par l’Office National du Film du Canada
Le feu avec du silex, de la marcassite, et de l’amadou
Haches, hachettes et quelques trucs
Le briquet à air comprimé ( piston a feu ou encore pompe à feu)
Vidéo : Le feu par friction