[ARTICLE] L'aiguisage

Les discussions techniques.

[ARTICLE] L'aiguisage

Messagepar James sur Sam 13 10 2007 15:04

Traduit d'OM... http://outdoors.magazine.free.fr/s_article. ... article=91

Affilage que beaucoup appellent communément affutage, mais ce n'est pas le terme correct.



Qu'est-ce qui fait qu'un couteau est coupant? Comment teste t'on le coupant du tranchant ?


Lorsque que l'on achète un couteau, il arrive en général avec un "tranchant rasoir". La plupart du temps, les gens ne savent pas le maintenir en cet état et ont peur de l'affuter, d'autres pensent qu'un couteau qui coupe bien doit raser les poils. Je vais bousculer ici quelques conceptions...

Coupant n'est qu'un mot qui décrit une expérience, regardons donc ensemble quelle est cette expérience:

Est-ce vraiment coupant ?: utilisation:

Avec un peu d'expérience, on comprend que "coupant" dépend de l'utilisation que l'on fait de l'outil.

Image

a) En poussant: c'est ainsi que l'on utilise un rasoir, ou un rabot, voir même une hache, en poussant le tranchant dans le matériau à couper. Les tests montent que pour cette utilisation, plus le tranchant est poli, et mieux ça marche. on teste ce genre de tranchant non pas en rasant le poils de l'avant bras, mais en coupant un papier a cigarette ou en enfonçant doucement les empreintes des doigts dans le tranchant.

b) En sciant: Le boucher, lui souvent utilise un mouvement de va et vient, c'est aussi ce que l'on fait pour couper un matériau fibreux comme de la corde. Dans ce cas, un fini de tranchant a gros grain est un avantage, car il permet d'utiliser cette granulation comme autant de dents de scie. Une autre alternative est ce que les fabricants appellent les serrations, dents crées volontairement dans le tranchant. Les serrations sont souvent moins efficaces qu'un tranchant a gros grain, mais pour une utilisation en cuisine, avec des ménagères qui coupent dans des assiettes en grès :yikes: elles permettent de conserver du tranchant entre les dents, qui elles s'émoussent, bref, c'est une très bonne solution pour les scapoutchs (terme niçois qui decrit une personne qui prend pas soin des choses)

c) Entre les deux: Entre les deux, on pousse et on tire en même temps, ce qui multiplie l'efficacité. C'est la raison pour laquelle le sabre est une arme redoutée, la raison pour laquelle la guillotine a une lame au tranchant incliné a 45 degrés, ce qui selon le bon docteur Guillotin lui donne 40% d'efficacité en plus.

Sachant cela, vous serez capables d'adapter votre affilage a l'utilisation que vous faites de vos couteaux. Par exemple j'ai eu des couteaux don le tranchant était poli, sauf 2 cm près du manche, affutes au gros grain pour couper de la corde. Et ça marche, et c'est plus pratique que des serrations! et il est clair que le meilleur affilage d'une machete n'est pas forcément le poli.


Est-ce vraiment coupant ?: profil de tranchant et geometrie:

C'est sur, ça ne peut être si simple! :naughty: Donc entrent en paramètres l'angle du tranchant, la présence de facettes , leur nombre et leur angulations, la présence de convexe ou de concave, (donc le type d'émouture) l'epaisseur de la lame, la forme (style skinner ou kukri avec un recurve (recourbée).)

Image

Selon les géométries, on trouvera un tranchant a facette, ou un tranchant convexe... Plus a ce sujet par la suite.

Est-ce vraiment coupant ?: les differents aciers:

Eh oui, l'acier aussi à son mot à dire! Car il influence la facilité à affuter et à rester coupant.

Les aciers forgés, le type d'acier, le traitement thermique, trempe, revenu, traitement cryogénique contribuent tous a deux facteurs essentiels (pour le tranchant, pour le couteau on en rajoutera d'autres)

a ) La taille du grain. C'est un facteur souvent sous-estimé, mais la présence de gros carbure ne permet pas d'obtenir des tranchants extra fins, bien qu'elle contribue à la durée de vie du tranchant. Un grain est un signe d'une matrice de carbures grossière, et ne permet pas de faire des tranchants aussi fin qu'un grain fin. Il n'y a par exemple aucune comparaison entre un acier Shirogami (1.2% carbone de chez Hitashi, le "papier blanc") et un acier D2 pour un tranchant poli, mais la différence n'est pas si nette sur un tranchant à gros grain.

b) La résistance à l'abrasion, et la facilité d'affilage. Il est certain, qu'un couteau bien tranchant qui ne coupe plus après quelques secondes n'est pas ce que l'on recherche. Cependant un couteau que l'on n'arrive pas affuter, c'est pas le pied non plus, et comme ces deux paramètres sont corrélés, ça va être dur, car en général une forte résistance à l'abrasion est liée à une faible machinabilité, et donc difficile a affuter. Les aciers inox, de par la présence se carbure de chrome dans la matrice sont très souvent plus difficiles a affuter que les acier carbone.

trouver le bon acier
Très souvent, même si l'artisan y fait attention, les opérations de forge, de trempe, et de revenu créent une décarburisation des couches externes, et donc le bon acier se trouve vers l'intérieur de la matière, affuter permet de s'en rapprocher. De même il est illusoire de penser que la trempe prend uniformément, les couches extérieures subissant un plus fort refroidissement, et donc devenant plus trempées mais aussi plus cassante. Tout ça pour dire, qu'il peur arriver qu'affuter améliore un couteau au tranchant trop mou ou qui a tendance au micro ébrêchage car trop dur.

cette importance de l'acier ne doit pas sous estimée, mais ne doit pas être non plus sur estimée.

Est-ce vraiment coupant ?: préserver le tranchant:

Certaines personnes utilisent un couteau jusqu'à ce qu'il ne coupe plus, d'autres le maintiennent au fur est a mesure. La deuxième option est à mon avis la meilleure, car souvent la dégradation d'un tranchant s'effectue de la manière suivante: a) le fil du tranchant roule d'une part ou d'autre de son axe. b) en utilisant encore ce tranchant sans redresser le fil, on crée des micro ébrêchages, des partie ou le fil casse et la matière part. c) en utilisant encore ce tranchant, le micro ébrêchage et l'abrasion augmente de façon exponentielle, augmentant les quantités de matière a enlever pour affuter et réduisant le tranchant a une face plate. Un fusil a affuter ou un brunissoir permet de prendre le problème au point a), encore faut-il que l'acier soit suffisamment déformable, car certains aciers démarrent directement au point b)

A suivre (la suite bientot).. : comment integrer tout cela en pratique.
James
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 10 10 2007 20:30

Re: [ARTICLE] L'affilage

Messagepar James sur Sam 13 10 2007 15:55

Comment intégrer tout cela

Maintenant que l'on comprend ce qui fait qu'un couteau est tranchant, ou ce qui nous fait penser qu'il l'est, essayons de voir comment améliorer les facteurs négatifs tout en gardant les positifs.

Image

Les couteaux industriels communs (1 et 3 sur le dessin) sur les couteaux industriels, souvent le tranchant présente un facette bien distincte , plus ou moins large. pour affuter ce type de couteau, il conviendra de trouver l'angle de la facette et de l'affuter a plat. une amélioration possible est de tomber progressivement l'angle ente la facette du tranchant et celle de l'émouture , ce qui donne un tranchant convexe beaucoup plus performant en terme de pénétration (4).

Les Scandinaves (2) La facette du tranchant des scandinaves est immense, il convient de l'affuter a plat, ce qui est extrêmement facile a faire, car la bonne position sur une pierre est instinctive. Souvent les utilisateurs font quelques dernières passes sur le bout du fil pour éviter le micro ébrêchage, ou le rendent légèrement convexe.

Les faces creuses (par sur le dessin)certains scandis présentent des faces de tranchant creuses. Cela rend l'affilage plus facile et rapide car la matière ne s'enlève qu'aux deux points de contact, l'un étant le fil.

les simples faces ou ciseaux (chisel en anglais) les simples faces ne sont affutes que sur la facette su tranchant. le morfil sera enlève en passant la face plate de l'autre coté a plat sur la pierre. Surtout ne jamais affuter le cote plat car alors le chisel n'est plus un chisel!

les convexes (5 sur le dessin) pour une lame convexe, il est important de maintenir le profil (ou de faire le votre) a son efficacité maximale. Il existe des FAQ en anglais sur le net qui disent que l'on se peut affuter un convexe a la pierre, c'est du pipeau, comme si on ne pouvait pas utiliser une lime plate pour faire une forme ronde :roll: ! Pour l'affilage, il conviendra de trouver l'angle maximal, afin de ne pas rendre l'angle plus obtu et donc moins coupant, puis de faire varier les angles afin de se rapprocher du centre de la lame. Certes, ça laisse des traces :nana: ...

les pètes(dents) et le sur-affilage les trous dans le tranchant se traitent de la manière suivante: passer le fil a plat sur la pierre (si si :yikes: ), puis redonner du tranchant par affilage normal jusqu'à ce que ce plat disparaisse, en diminuant les grains.

les angles les angles de tranchant son bien sur importants, plus c'est aigu plus ça coupe et plus c'est fragile.
La première chose a faire pour affuter est de trouver l'angle d'origine (si il n'y en a qu'un, j'ai connu des couteaux industriels qui......) . Cela se fait en posant le tranchant puis en vérifiant visuellement si il est a plat. on est au bon angle quand en le faisant varier légèrement, le fil du tranchant se décolle de la pierre. On sent le bon angle quand le tranchant "mord" légèrement dans la pierre.

cependant il serait faut de penser que cela signifie un mouvement uniforme. En effet, alors que prés de la poignée on donne de l'angle en tournant la poignée , en se rapprochant de bout du couteau et selon ses rondeurs, il faudra soulever la poignée pour maintenir l'angle.
illustration en vidéo:

sharpen.mpg [ 487.29 Kio | Consulté 1524 fois ]



Les débutants s'attacheront a compter le nombre de passes de chaque côté. On finit généralement avec des passes légères

Vous remarquerez que la plus part des couteaux de prod ne sont pas symétriques dans les angles de tranchant , à vous de corriger.

Le signe du bon affilage est l'apparition du morfil (wire edge en anglais) sans morfil, vous n'êtes pas sur d'être arrivé au fil du tranchant et de l'avoir reformé. Le morfil accroche l'ongle au niveau du tranchant quand on le passe sur le côté du couteau vers le tranchant. il n'apparait que d'un seul côté, celui opposé a votre affilage. quand il apparait on peut passer a un grain plus fin, jusqu'au polissage, afin de le faire disparaitre (car le morfil n'est qu'une forme de fil qui a roulé, cf paragraphes précédents)

Image

Le morfil s'enlève en passant le tranchant au cuir, à la pâte a polir, à un grain plus fin, en le rasant avec un affuteur tungstène, en aiguisant sur un carton (qui comme tout le monde le sait est abrasif car il contient de la chaux et du plâtre)


La suite prochainement : le matériel a affuter et les manières de faire
James
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 10 10 2007 20:30

Re: [ARTICLE] L'affilage

Messagepar James sur Sam 13 10 2007 17:06

Le matériel a affuter et les manières de faire

Il existe une quantité de systèmes pour affiler les couteaux et autres outils tranchants. en voici quelques uns avec leurs avantages:

Les systèmes guidés. Bien pour les débutants, la pierre est guidée par un guide qui se fixe a même la lame (lansky, dmt, gatco, etc...) Un petit problème, c'est qu'aucun système de ce genre ne peut maintenir l'angle comme montré a la vidéo du post précédent... un autre désavantage c'est que ce genre de système maintient forcément une facette. Bref, avec l'expérience on oublie vite ce genre de gadget (sens péjoratif).

Les systèmes semi-guidés deux céramiques fixées sur un socle verticalement et en V a 20 ou 30 degrés avec la verticale. Le Spyderco Sharpmaker en est un exemple. C'est simple, facile a utiliser, et efficace, le top pour le débutant , et on peut les utiliser en fusil ou main libre par la suite..

mains libre C'est le plus dur, on tient le couteau et on le passe sur une pierre, ou on tient une pierre et on la passe sur le couteau. Il faut bien comprendre la géométrie de l'affilage pour faire bien, et cela prend du temps. C'est absolument inefficace sans la pierre adaptée sur les "recurve" style kukri. Mais à la fin, avec des bonne pierres japonaises et de l'entrainement et du temps, c'est la que l'on trouvera la perfection absolue.
Une référence géniale en affilage main libre est le polissage de katana par les japonais, a lire ici:
http://www.ksky.ne.jp/~sumie99/togi,process.html

fusils, brunissoirs, affuteurs tungstène A mon avis la meilleur option en plein-air, ou pour les gens qui coupent beaucoup (boucher). Le fusil permet en une passe de redresser le fil et d'enlever un peu de matière. Le brunissoir et lisse et ne fait que d'aligner le fil et de le polir. les affuteurs tungstène sont des petits appareils qui servent à "raser" un peu de matière sur le fil, et donc lui rendre du tranchant, tient dans la poche et le sac a dos!
Ces dernières solutions nécessitent cependant un acier pas trop dur (60 HRC au grand max)

les versions mécanisées De tout, du stand de coutelier aux buffles a polir, en passant par les tormek, à pierres en bain d'eau. Ca demande de l'attention pour ne pas surchauffer ou enlever trop de matière, sans compter les dangers opérationnels d'avoir un truc a entrainement mécanique et un truc coupant au même endroit.
mais sur, ca marche... :yikes: :lmao:

Les abrasifs
Au fil des ans, j'ai essayé:

les pierres a eau Les artificielles japonaises sont parmi les abrasifs les plus efficaces que je connaisse. les grain de gros a extrêmement fin, permettent des affilages et polissages impressionnant, bref, pour moi c'est le top. La boue qui se forme en surface évite que les pores de la pierre ne se bouchent, et l'efficacité reste au niveau d'une pierre diamant neuve. cependant l'usure déforme la pierre, il faut donc savoir les reformer. Les pierres a eau naturelles seront plutôt un peu moins efficaces.

le diamant les abrasif des pierres au diamant son excellents sur tout acier. la poudre de diamant est noyée dans un substrat de nickel. Cependant, elles s'usent assez rapidement a mon gout.

les ceramiques Les pierres céramique durent longtemps, mais ne sont pas très efficaces, à réserver au petits travaux.

Le cuir et la pate a polir (le carton marche aussi) permet les polissages fins.

arkansas de bonnes pierres au grain fin, génial pour les finitions et retouches rapides.

limes les limes fines, les fusils a affuter, les affuteurs tungstène. tous marchent bien, sur de l'acier carbone , un poil moins sur de l'inox. J'utilise ça le plus souvent, c'est rapide et efficace!

les papier-verre le papier de carrosserie marche bien. sur un tapis mousse se souris pour entretenir les tranchants convexes, beaucoup ne jurent que par ça, et pas mal ne sont jamais arrives a affuter qui que ce soit autrement...

les trucs de secours Les poteries, le dos des assiettes, les rebords de vitre de voiture, d'autres lames, des outils en acier plus durs, les pierres au grain plus ou moins fin, et en fin , le morceau de bois chargé de boue fine, de poussieres, ou la semelle bien boueuse de la chaussure de rando : ca marche, ca polira, ou poncera selon, mais on a testé pour vous, ca marche. un truc simple est de fendre une branche en 2, de faire des petits trous a la pointe sur le morceau plat, et de l'enduire de terre fine poudreuse ou boueuse.


Voila, c'est fini, :toldyou: en espérant que cela vous serve :knife: . passons a la séance questions?

des questions ?
James
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 10 10 2007 20:30

Re: [ARTICLE] L'affutage

Messagepar cardoso5fr sur Lun 15 10 2007 08:15

CoolExcellent le sujet affutage. Je ne suis même pas sur que je connaissais en version originale.
Sinon pour rester dans l'affutage, en plus du cuir et du carton. Le patron de Rockstead utilise lui une petite planche de bois ou il pause un simple morceau de toile de jean, une noisette de pates à polir diamant et zou. Et cela coupe terrible :).(bon les rockstead on est sur 64 hrc, mais quand même :)).
cardoso5fr
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Sam 13 10 2007 21:44

Re: [ARTICLE] L'affutage

Messagepar Diesel sur Lun 15 10 2007 08:58

Bon petit sujet sur un des trucs les plus important à savoir. Bien plus important que de savoir en quelle acier est fait un couteau car un couteau qui ne coupe pas même en acier de la mort à triple revenue cryogénique sous vide (marque déposé) ne vaudra pas son poids en cacahuètes. :B

Je suis un fervent affûteur au papier de verre. C'est ce qu'il y a de plus rapide pour reprendre une lame à mon goût. Sinon, c'est de l'affûteur diamant. Les petits papillons d'une célèbre marque avec les 2 grains de 300 et 600 permettent d'entretenir une lame sur le terrain si le besoin s'en fait sentir.
J'ai aussi essayé le format carte de crédit, il y a de grosses disparités entre les marques.
On trouve des cartes en 600 qui ont un grain particulièrement grossier. Je me suis fait avoir sur l'une d'elle.
Si on ne tient pas trop à sa lame ça passe encore mais le résultat était affligeant. :boohoo:
Diesel
 

Re: [ARTICLE] L'affutage

Messagepar ipphy sur Lun 15 10 2007 10:13

James tu conseilles quoi comme affuteur tungstène et comme brunissoir?
ipphy
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Dim 14 10 2007 11:48

Re: [ARTICLE] L'affutage

Messagepar James sur Lun 15 10 2007 10:49

Les Istor sont pas mal, les ARNO géniaux (ils font une version à affuter et une version brunissoir), voici pour ceux que je connais mais il y a plein de marques dont bahco, etc... Ce qu'il faut savoir c'est que l'affuteur peut servir a brunir:
Pièces jointes
1540a.jpg
James
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 10 10 2007 20:30

Re: [ARTICLE] L'affutage

Messagepar ragnulf sur Lun 15 10 2007 15:28

James a écrit:mains libre C'est le plus dur, on tient le couteau et on le passe sur une pierre, ou on tient une pierre et on la passe sur le couteau. Il faut bien comprendre la géométrie de l'affutage pour faire bien, et cela prend du temps. C'est absolument inefficace sans la pierre adaptée sur les "recurve" style kukri. Mais à la fin, avec des bonne pierres japonaises et de l'entrainement et du temps, c'est la que l'on trouvera la perfection absolue.
Une référence géniale en affutage main libre est le polissage de katana par les japonais, a lire ici:
http://www.ksky.ne.jp/~sumie99/togi,process.html


La plus difficile des façons de faire c'est vrai mais quelle fierté et quel plaisir lorsqu'on y arrive :wink2: La principale difficulté consiste à connaitre l'angle d'aiguisage de son couteau et à garder tout au long de l'affutage exactement le même mouvement.
Dernière édition par James le Lun 15 10 2007 17:04, édité 1 fois au total.
Raison: fixé la quote
ragnulf
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Sam 13 10 2007 21:25

Re: [ARTICLE] L'affutage

Messagepar cardoso5fr sur Lun 15 10 2007 19:33

J'ai un question idiote, les affuteurs papillons, est ce qu'on peut les flipper? Je sais c'est une déformation chez moi. Pour ce qui est de connaitre l'acier c'est vrai que c'est pas essentiel. Le tout est de savoir obtenir un bon angle. Perso j'ai découvert l'affutage avec le papier de verre et je dois avouer que je réalise souvent mes tranchants comme ça. Avant de finir simplement l'affutage avec les céramiques blanches du 204
cardoso5fr
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Sam 13 10 2007 21:44

Re: [article] L'affutage

Messagepar VINCE sur Mer 17 10 2007 18:46

Salut!

l'affuteur ARNO, dont tu parles, James, c'est celui-ci?

http://www.prixusine.fr/PrixUsine/FicheProduit.aspx?ProdId=2

(turbo ;-) )Vince
VINCE
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 17 10 2007 15:34

Re: [article] L'affutage

Messagepar James sur Mer 17 10 2007 18:48

si! :yup:
James
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 10 10 2007 20:30

Re: [article] L'affutage

Messagepar VINCE sur Jeu 18 10 2007 18:21

grazié! ;-)

même pas cher, en plus! =D=
VINCE
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 17 10 2007 15:34

Re: [article] L'affutage

Messagepar ZCH sur Dim 21 10 2007 16:39

Super intéressant James :thumb:

Que penses-tu des "pierres de Salm" en Belgique, les coticules ?
ZCH
 

Re: [article] L'affutage

Messagepar James sur Dim 21 10 2007 20:53

J'en ai jamais eu en main, donc je pense que je m'en trouverais une un de ces jours. Je ne vois pas de raison qu'elles ne soient pas à la hauteur de leur réputation. :yup:
James
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 10 10 2007 20:30

Re: [article] L'affutage

Messagepar kalou sur Lun 22 10 2007 16:21

très bon article james et très complet :bow:
kalou
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Dim 14 10 2007 18:43

Re: [article] L'affutage

Messagepar kalou sur Lun 22 10 2007 16:28

très bon article james et très complet :bow:
kalou
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Dim 14 10 2007 18:43

Re: [article] L'affutage

Messagepar ragnulf sur Lun 22 10 2007 18:56

En relisant cet excellent article je m'aperçois que tu parles d'affutage avec papier de verre

James a écrit:les papier-verre le papier de carrosserie marche bien. sur un tapis mousse se souris pour entretenir les tranchants convexes, beaucoup ne jurent que par ça, et pas mal ne sont jamais arrives a affuter qui que ce soit autrement...


Mais dans ce cas tu utilises quoi comme grain de papier de verre, parceque même le 600 je trouve que celà fait gros, alors utilisation du 800 ou 1000 ?

J'avoue ne pas encore avoir testé mais j'aimerais bien connaitre la technique, le type de papier de verre, comment fixer le papier de verre, le mouvement à avoir,....J'imagine aisement que si tu loupes un temps soit peu tu rayes ta lame mais justement comme tu aiguises sur une surface molle (le tapis de souris) je n'arrive pas bien à imaginer le mouvement.
Enfin bref pour ce cas particulier je suis preneur de toutes informations.
ragnulf
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Sam 13 10 2007 21:25

Re: [article] L'affutage

Messagepar James sur Mer 26 03 2008 18:37

ragnulf a écrit:En relisant cet excellent article je m'aperçois que tu parles d'affutage avec papier de verre

James a écrit:les papier-verre le papier de carrosserie marche bien. sur un tapis mousse se souris pour entretenir les tranchants convexes, beaucoup ne jurent que par ça, et pas mal ne sont jamais arrives a affuter qui que ce soit autrement...


avec retard, mais mieux vaut tard que jamais:


Mais dans ce cas tu utilises quoi comme grain de papier de verre, parceque même le 600 je trouve que celà fait gros, alors utilisation du 800 ou 1000 ?

J'avoue ne pas encore avoir testé mais j'aimerais bien connaitre la technique, le type de papier de verre, comment fixer le papier de verre, le mouvement à avoir,....J'imagine aisement que si tu loupes un temps soit peu tu rayes ta lame mais justement comme tu aiguises sur une surface molle (le tapis de souris) je n'arrive pas bien à imaginer le mouvement.
Enfin bref pour ce cas particulier je suis preneur de toutes informations.



Le mieux c'est de le fixer sur un truc souple, style mousse dure.. le 600 ca fait gros au debut, puis ca se bouffe rapidement.
James
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 10 10 2007 20:30

Re: [ARTICLE] L'affilage

Messagepar James sur Mer 26 03 2008 21:31

Tiens, j'en a fait un article du mag... on va arriver a l'etoffer un peu ce Mag...

http://outdoors.magazine.free.fr/spip.php?a ... 91&lang=fr
James
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 10 10 2007 20:30

Re: [ARTICLE] L'affilage

Messagepar scarabe sur Ven 11 04 2008 16:05

scarabe
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Dim 14 10 2007 14:30

Re: [ARTICLE] L'affilage

Messagepar olivier sur Jeu 01 05 2008 11:53

je me suis payer un affuteur bahco 12€ chez casto , franchement je suis imprésionné :thumb: je m'attendais pas a un tel résultats :thumb!:
olivier
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Dim 14 10 2007 10:39

Re: [ARTICLE] L'affilage

Messagepar ragnulf sur Jeu 01 05 2008 14:57

Les affuteurs sont très bien je trouve lorsqu'on est sur le terrain et que l'on a n'a pas nos pierres sous la main. A la maison je préfère les pierres qui font un travail plus soigné.
Enfin je suppose aussi que c'est une histoire d'habitude, de gout et de temps.
ragnulf
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Sam 13 10 2007 21:25

Re: [ARTICLE] L'affilage

Messagepar Radounaud sur Jeu 01 05 2008 21:29

Pour ma part, je me sers d'un affûteur Spiderco en V.
J'en suis très satisfait pour les aciers au carbone (XC75).
Par contre, pour mon EDC (un Laguiole Rossignol N° 7338, lame 440, 10 ans d' âge) je n'obtiens qu'un tranchant approximatif.
Je dois recevoir dans les jours qui viennent les nouvelles barres diamant.
Si cela vous intéresse, je vous ferais part des résultats obtenus avec celles-ci.
Radounaud
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Ven 11 04 2008 20:29

Re: [ARTICLE] L'affilage

Messagepar arzh sur Jeu 01 05 2008 21:58

salut james

2 questions

1- pour les pierres tu utilises quoi comme grain?

2- pour les kuks, quel types de pierres utiliser vu le recurve si particulier ?

merci

a+
arzh
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Sam 13 10 2007 20:24

Re: [ARTICLE] L'affilage

Messagepar James sur Sam 03 05 2008 15:01

arzh a écrit:salut james

2 questions

1- pour les pierres tu utilises quoi comme grain?

2- pour les kuks, quel types de pierres utiliser vu le recurve si particulier ?

merci

a+



j'utilise du grain (japonais) 1000 et 3000 pour affuter/polir et du 250/400 pour reprendre les gros pets.


Pour les kuks, la pierre ne passe pas forcément bien, ou alors il faut bomber le dessus en utilisant une pierre plus grosse. . moi je fais ca au plateau a poncer...
James
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 10 10 2007 20:30

Re: [ARTICLE] L'affilage

Messagepar Shotgun sur Mer 02 07 2008 09:50

La pierre reste pour moi le must ! :yup:

Jusqu'à une époque récente, j'utilisais presque exclusivement des pierres Arkansas, avec huile d'affutage, pour affiler mes lames, sinon j'ai acheté récemment une pierre japonaise à 2 grains et je suis emballé par la qualité de celle ci.

Sur le terrain, j'utilise une petite pierre Arkansas, que j'utilise exclusivement à l'eau, et une plaque diamantée DMT que j'utilise aussi à l'eau.

Je ne suis vraiment pas un fana des affuteurs céramiques et autres trucs définissant d'office l'angle d'affilage, car j'ai des idées assez arrêtées sur le sujet ! :hum:

Petite astuce; lorsque une pierre Arkansas a été utilisée avec de l'huile d'affutage (c'est en fait un pétrole), si on veut la décrasser (au bout de quelques années d'utilisations ou pour pouvoir l'utiliser à l'eau !), il suffit de la laisser dans de l'ammoniaque 24H et de la rincer ! :thumb!:

@+Shotgun
Shotgun
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Lun 16 06 2008 22:23

Re: [ARTICLE] L'affilage

Messagepar James sur Mer 02 07 2008 19:20

il m'est arrive de faire des emoutures a la Jap, c'est dire si ca arrache (selon les grains).

Je reprend tous mes couteaux a la japonaise. L'amelioration est notoire. Avant ca rase, apres, c'est un scalpel.
Souvent je polis apres la pierre jap, ca permet de conserver le coupant plus longtemps.

C'est la que l'on voit que en fait, bien peu de couteliers indus voir même artisanaux ont des emoutures ou des tranchants propres....

Je suis presque persuade que l'on ne peux obtenir un bon résultat avec une machine... quelques exceptions: Bark river, dont les emoutures sont presques parfaites, Valiant aussi dont certaines sont parfaites.

Mike de Brk&T expliquait que pour faire l'emouture d'un de ses chlasses, il utilisait pas moins de 8 phases avec des grains de 80 a 800 dont un retour de taille apres la formation du tranchant, pour le look satine....

:corsair:
James
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 10 10 2007 20:30

Re: [ARTICLE] L'affilage

Messagepar scarabe sur Mer 02 07 2008 20:16

t'as pas oublié un zero apres 800 ??! :bah:
parceque moi 800 c'est pas poli du tout !!! (beaucoup moins qu'avec du 6000 )
scarabe
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Dim 14 10 2007 14:30

Re: [ARTICLE] L'affilage

Messagepar James sur Jeu 03 07 2008 09:37

bark river utilise des machines, donc 800 c'est en grain americain, c'est fin.
James
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 10 10 2007 20:30

Re: [ARTICLE] L'aiguisage

Messagepar AL1 sur Mar 23 09 2008 10:16

c'est peu etre pas le bon endroit pour poser cette question,mais comme je ne sais ou aller...

quest ce que sont les "serrations" si quelqu un peut m'éclairer je lui en serais reconnaissant . Merci.
AL1
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mar 09 09 2008 21:46

Suivant

Retourner vers Technique



cron