premières lames

Montrez vos réalisations ici.

premières lames

Messagepar VINCE sur Ven 16 11 2007 14:56

Salut!

à la demande du public lors de ma présentation :B , voici mes première lames réalisées, en stock-removal.
Ceux qui fréquentent forgefr et le forum de David Manise auront peut-être un sentiment de "déjà-vu"

J'ai réalisé ces couteaux quasiment de front, par soucis "logistiques".
J'ai réalisé les traitements thermiques à l'occasion de visites chez mes parents en Normandie, le reste a été fait en bonne partie dans ma cave. (j'habite en appartement)
Pour les généralités, j'ai dégrossi à la disqueuse (disque à tronçonner, puis disque à ébarber et enfin disque à poncer), sué sang et eau à la lime et terminé au papier de verre (du 180 au 1500), le tout maintenu par le petit étau de la perceuse à colonne...
Les aciers ont d'abord été détrempés (dans le cheminée parentale), normalisés 2x, trempés, puis renvenus 2x (dans mon four conjugal).
Le percage a été éffectué avec une perceuse à colonne premier prix de chez bricochoz (comme la meuleuse d'ailleurs).
les rivets proviennent de tiges de laiton de 4mm, l'oeillet d'un tube laiton de 6.

En premier lieu, une photo de famille (le couteau suisse n'est là que pour l'échelle). pardonnez la qualité des photos...

Image

Le camp, pour usage perso:
Travaillé dans une râpe de maréchal ferrand
Montage sur soie (celle de la râpe)
manche taillé dans une branche de buis (traité à l'huile de thun)
garde taillée dans la râpe
intercalaire en cuir
longueur totale: 35 cm
longueur lame: 22,5 cm
largeur lame: 4 cm
épaisseur lame: 5 mm

J'ai fabriqué l'étuis à partir d'une sangle de guitare, ce qui lui donne ce look un peu... chicanos ;D

A l'usage, malgré un affutage médiocre, il est trèèès efficace en shopping et en batonnage, et m'a surpris lors d'un court layonnage pour nettoyer une portion de chemin envahi par les ronces.
En revanche, le shopping a créé un très léger jeu dans le manche. J'y ai remédié en callant la garde (simplement emboitée) et en noyant le manche de résine époxy (le trou pour la soie a été fait au ciseau à bois, à la précision bien éloignée du laser!)

Image

Image


Jack, the saucissonneur!
J'ai fait celui-ci pour ma femme.
Issu d'une lame de tondeuse à gazon
Plates semelles en buis
intercalaires en cuir
longueur totale: 24 cm
longueur lame: 22,5 cm
Largeur lame: 2 cm
épaisseur lame: 0,2 cm

Etuis réalisé dans un vieil étuis d'appareil photo. Ma première couture en point de sellier (et ça se voit! :D)

A l'usage, l'affutage méthode papier de verre en fait un très bon coupeur de saucisson! C'est le plus tranchant que je possède et il garde longtemps son fil! (mais l'usage reste soft)
La côte de boeuf de fin de rando n'a pas résisté bien longtemps non plus!

Image

Image

Image


En complément du camp:
Réalisé dans le reste de la râpe de maréchal ferrand
manche en bout nylon stabilisé à l'époxy
longueur totale: 18 cm
longueur lame: 8,5 cm
largeur lame: 3,5 cm
épaisseur lame: 0,4 cm
L'étuis a été réalisé dans une sangle de guitare, le bouton provient de la boite à couture de madame. J'ai cousu 2 passants de manière à pouvoir le porter horizontalement ou verticalement.

Celui-ci n'a pas connu la souffrance de la lime, je l'ai entièrement stock-removalé avec le disque à poncer (composé d'une succession de lamelles de papier de verre), ce qui explique l'émouture assez médiocre. Le tranchant n'est pas terrible, même avec la pierre falkniven. Je pense que la trempe n'a pas pris suffisament. Contre toute attente, la prise en main est excellente, les saucissons ne la ramène pas trop, les côtes de porc non plus! Les tomates, en revanche, se marrent bien... jusqu'à ce qu'elles terminent en purée... :-\

Image

Image


Le prochain est en fait le premier que j'ai réalisé. J'en ai bavé car uniquement réalisé à la scie à métaux, perceuse et lime, pas d'étau, juste une pince-étau maintenue sur une planche par un serre-joint, tenue de la main gauche, sur mes genoux... j'vous dis pas! :shitting:
L'acier provient d'une vieille lime
les plates semelles sont en chêne (une étagère)
rivets en laiton
longeur totale 24cm
lame de 11,5 cm de long, 2,7 de large et 0,5 d'épaisseur
Le contre-tranchant n'est pas aiguisé.
Le polissage en a pris un coup à cause de l'affûtage
J'en a fait cadeau à un copain, mais j'ai déjà un SAV à assurer.
Cet abruti, lors de la rando, s'est retrouvé seul face à un tronc d'arbre...
Des séquences de rahan et de blueberry lui sont passées par la tête et il a voulu lancé le couteau!
Lancé qui s'est terminé par un magnifique planté de manche, qui n'a pas résisté... une plate-semelle à refaire...

http://img513.imageshack.us/img513/5448/img1032lu1.jpg

http://img403.imageshack.us/img403/2871/img1037lm0.jpg

Celui-là, c'est le petit dernier, il provient également d'une vieille lime, mais j'ai utilisé des moyens un peu plus modernes: disqueuse, perceuse et lime... et le mini étau de la perceuse à colonne, coincé par un serre-joint!
plates semelles en buis
rivets en laiton (qui m'a encore éclaté le bois en ressortant, mais j'ai pigé pourquoi à présent)
long total: 22,5cm
lame de 10cm de long, 2,6cm de largeur, 0,4cm d'épaisseur
lui aussi a subi mes débuts avec la pierre fallkniven

http://img515.imageshack.us/img515/2145/img1031wb0.jpg


Au final, je suis conscient qu'il y a encore beaucoup de progrès à faire sur la finition (marques sur les manches, rayures un peu trop profondes difficiles à atténuer, etc...), mais surtout, je suis quand même assez sceptique sur mes traitements thermiques qui restent assez empiriques, même si j'ai tenté de suivre au mieux les divers conseils, faute d'installation et de matériel adapté.

Je ne vais pas tarder à m'acheter une ponceuse à bandes qui me permettra de faire des émoutures plus clean (et beaucoup moins fastidieuses!!) qu'à la lime! Un modèle à 20€ chez bricodépôt fera très bien l'affaire!
Pour mes traitements thermiques, je vais bidouiller une petite forge à charbon avec un vieux BBQ et un aspirateur. Cela me permettra ainsi d'atteindre plus certainement les températures de trempe et de chauffer la lame de manière plus homogène.

En attendant, un copain, Maréchal férrand de son état et coutelier à ses heures, m'a proposé de me faire les trempes! (Damien, si tu me lis! :thumb!: )
VINCE
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 17 10 2007 15:34

Re: premières lames

Messagepar James sur Ven 16 11 2007 16:58

Wa, bien sympa que tout cela !

J' aime bien le premier, sinon, c'est clair t'as un style sympa, c'est zoli !
sans être très mécanisé, voir pas pour certains, Bravo! continue a nous montrer tes chefs d'oeuvre!
James
A peine arrivé
A peine arrivé
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer 10 10 2007 20:30


Retourner vers Galeries



cron